Gala de Charité digital de l'Ordre du Saint-Sépulcre

PROJET 5

Exploitation viticole de la Trappe de Latroun

Redonner un nouvel élan à l’exploitation viticole de l’abbaye trappiste de Latroun : un engagement social et écologique

L’abbaye de Notre-Dame des Sept Douleurs, à Latroun, a été fondée en 1890 par l’abbaye Notre-Dame de Sept-Fons (Allier). La communauté, qui se renforce actuellement, compte aujourd’hui une quinzaine de frères, dont trois ont été récemment envoyés par la maison-mère.

La restauration du monastère est en cours et la communauté souhaite maintenant reprendre en main l’exploitation de ses terres, situées dans la vallée d’Ayalon (Jos. 10,11-14). Le vignoble de 20 hectares a en effet souffert de plusieurs années de mauvais traitements suite à sa location à une personne peu fiable. Le climat favorable permet d’y cultiver une grande variété de cépages : Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet franc, Syrah, Grenache, Petite Syrah, Chardonnet, Sauvignon blanc, Muscat, Gewurztraminer, Pinot gris…

L’abbaye emploie 11 ouvriers à plein temps, dont 8 palestiniens, auxquels s’ajoutent de nombreux saisonniers qu’elle contribue à faire vivre.

Certaines parcelles arrivent en fin de vie, aussi l’objectif est de planter en moyenne 2,5 hectares/an pendant 5 ans. La première étape est la plantation d’une parcelle de 2,6 hectares, pour moitié en Chardonnet et pour moitié en Muscat d’Alsace. Le matériel viticole manque cependant et le recours à un prestataire s’avère couteux, sans que la qualité soit au rendez-vous. L’achat d’un tracteur est donc indispensable.

Le coût du tracteur (Kubota) est de 40 000 €. Le coût de la rénovation des 2,6 hectares prévus est également de 40 000 €, soit un peu plus de 5 €/plant, incluant les dispositifs de palissage et d’irrigation.

Merci !

Ordre du Saint-Sépulcre

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Continuer En savoir plus