Gala de Charité digital de l'Ordre du Saint-Sépulcre

PROJET 2

Professeurs de français des écoles du Patriarcat

Apprendre le français dans les écoles du patriarcat, c’est aussi s’ouvrir à une culture.

Le Patriarcat latin de Jérusalem a ouvert ses premières écoles vers 1860. Il les a implantées jusque dans de petits villages palestiniens qui se sont notamment développés autour de ces lieux d’éducation. Elles forment aujourd’hui un réseau de plus de 40 écoles en Palestine, Jordanie et Israël et accueillent chaque année environ 20 000 élèves, de la maternelle à la classe terminale.

Ces écoles sont ouvertes aux élèves chrétiens comme musulmans. Ce sont des lieux où les différentes communautés apprennent à se connaître et à s’apprécier. Ce sont aussi des lieux de rayonnement spirituel, tant par la formation chrétienne que par le projet de développement intégral de chaque enfant à la lumière de l’Évangile. Elles jouissent d’une excellente réputation dans les localités où elles sont présentes.

Le français fait partie des disciplines qui y sont enseignées, tant en Palestine qu’en Jordanie, de la maternelle jusqu’à la terminale. L’enseignement de la langue française revêt une importance particulière par les valeurs d’ouverture et d’universalité dont elle est porteuse.

Les écoles du Patriarcat latin emploient à cet effet 18 enseignants en Palestine et 8 en Jordanie.

Aussi, conscient de l’importance qu’il y a à favoriser le vivre ensemble dans une société aussi multiple, l’Ordre du Saint-Sépulcre en France a choisi de soutenir la francophonie en Terre Sainte en finançant les salaires des enseignants du français dans les écoles du Patriarcat latin.

Ceci représente un coût de 240 000 €/an, dont 40 000 € restent à trouver.

Merci !

Ordre du Saint-Sépulcre

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Continuer En savoir plus